Gare de Cannes

+ infos
Cannes
retour
    MAÎTRISE D’OUVRAGE
    Vinci Immobilier
    PROGRAMME
    Hôtel et commerces
    SURFACE
    2400 m²
    CALENDRIER
    2016
    MISSION
    Complète
    MONTANT DES TRAVAUX
    20 M€ HT

Le site de la gare de Cannes est situé en plein centre-ville. La première gare date de 1863, à l’époque où fut ouverte la ligne Marseille/Cagnes-sur-Mer. En 1967, les travaux de couverture des voies ferrées sont engagés. En même temps, la construction de la nouvelle gare débute. Le bâtiment d’origine est remplacé. La couverture de la voie ferrée et la nouvelle gare seront inaugurées en 1975.

Le projet est en réalité l’association de trois composantes : la gare elle-même, et deux immeubles neufs construits de part et d’autre de la halle ferroviaire. L’ensemble rassemble de nombreuses fonctions, faisant du projet global une référence en termes de mixité urbaine, tout en l’inscrivant au cœur des réseaux de circulation de la ville. On y trouve en effet, des commerces, des restaurants, un fitness, une crèche et un hôtel de 125 chambres.
Un travail soigné de cohérence architecturale a été mené avec les architectes de la SNCF pour créer une identité visuelle commune : c’est bien un concept global qui est développé, bien que les programmes soient différents, de manière à offrir une vraie continuité urbaine, fondée sur un vocabulaire architectural commun et uniforme en termes de matériaux, de couleurs et de revêtements de façades.

Les axes des voies perpendiculaires à la gare sont marqués par de grands cadres blancs, qui jouent un rôle de points focaux dans la perspective des rues et créent l’identité du lieu. Ce motif est renforcé par les cadres des vitrines commerciales, qui s’en inspirent, tandis que la façade de l’hôtel porte également un cadre monumental. L’ensemble immobilier constitué de la gare, des commerces et de l’hôtel est entièrement blanc : la référence aux grands immeubles balnéaires, qu’ils relèvent d’une architecture moderniste, ou plus décorative, est évidente. Tous les éléments de modénatures ne dérogent d’ailleurs pas à ce coloris : les persiennes coulissantes de l’hôtel sont teintées en blanc, ainsi que les châssis des fenêtres.
 L’immeuble joue un rôle urbain particulier, compte tenu de sa situation de « restanque » adossée à la couverture des voies : il assure la transition entre le niveau bas de la ville et le boulevard urbain.

La décoration intérieure de l’hôtel, ainsi que le design des chambres ont été confiés au designer Patrick Norguet.